Déchets ménagers



Prévention des déchets

390 kg de déchets, c'est ce qu'un Français produit chaque année en ordures ménagères et assimilées. 590 kg en ajoutant les 200 kg que chaque Français dépose en moyenne en déchèterie.

Réduisons vite nos déchets, ça déborde! 

La loi du 13 juillet 2010, dite loi "Grenelle 2", rend obligatoire la mise en oeuvre de programmes locaux de prévention dans les collectivités en charge de la gestion des déchets au 1er janvier 2012.

Ainsi, afin de répondre aux obligations légales, la Communauté de Communes du Pays de Courpière s'est engagée dans un programme local de prévention des déchets. Il s'agit de mettre en place des actions qui visent à réduire les quantités de déchets produits et/ou leur nocivité, en agissant directement sur le produit au moment de sa conception, de sa production et de sa distribution et en modifiant nos pratiques et habitudes de consommation.

Afin d'établir ce programme, une première phase de diagnostic a été nécessaire afin de définir et de prioriser les actions à mettre en place. En effet le diagnostic du territoire est la feuille de route du programme de prévention puisqu'il permet de faire un inventaire de l'existant, de mettre en avant les atouts et les handicaps du territoire et d'identifier les gisements d'évitement prioritaires.

Les objectifs du programme: 
La première période concernée par le programme se situe entre 2010 et 2015: l'objectif est de réduire de 7% le volume d'ordures ménagères et assimilées, ce qui représente un évitement de 290 tonnes, soit un effort de 35 kg par habitant.

5 axes d'actions ont été définis:
  1. Sensibiliser les citoyens: sensibilisation du grand public à la prévention des déchets,
  2. Actions éco-exemplaires: inciter à l'éco-exemplarité dans les collectivités,
  3. Actions emblématiques nationales: promotion du compostage,
  4. Eviter la production de déchets: lutter contre le gaspillage alimentaire en milieu scolaire, favoriser les achats éco-responsables, diminuer le volume de déchets verts en déchèterie,
  5. Limiter la nocivité des déchets: sensibiliser sur les filières de déchets dangereux. 

Pour ce faire, tous les acteurs du territoire sont des partenaires potentiels:
  • Les citoyens qui sont des consommateurs et qui détiennent le pouvoir d'acheter ou de ne pas acheter en fonction de leurs besoins et de leur mode de vie. Parcequ'ils peuvent pratiquer l'éco-consommation, ils sont impliqués dans la démarche de réduction des déchets.
  • Les associations peuvent concevoir des manifestations orientées vers l'éco-responsabilité: achat de gobelets réutilisables, de produits de saison, en faveur des producteurs locaux et des produits en vrac.
  • Les professionnels publics et privés
    • les collectivités se doivent d'être exemplaires en intégrant dans leur fonctionnement la prévention des déchets,
    • les artisans, commerçants, entreprises peuvent agir en s'engageant dans des démarches d'éco-conception.